Brève introduction aux caféiers malgaches

carte-mada-bec.jpg

Avant 2011, les genres Coffea et Psilanthus étaient considérés comme deux genres botaniques phylogénétiquement très proches. Le genre Coffea, initialement subdivisé en deux sous-genres: Coffea et Baracoffea, était naturellement distribué en Afrique et dans les îles de l’Océan Indien. Les caféiers du sous-genre Coffea étaient sub-divisés en Eucoffea (caféiers d’Afrique de l’Ouest et du Centre), Mozambicoffea (caféiers d’Afrique de l’Est) et Mascarocoffea (caféiers des îles de l’Océan Indien). Le sous-genre Baracoffea était inféodé aux forêts sèches de l’Ouest de Madagascar. Le genre Psilanthus, était présent en Afrique, en Asie et en Australie mais absent des îles de l’Océan Indien.

Depuis les travaux de Davis et al. (2011, Bot. J. of the Linnean Soc., 167 : 357-377), les deux sous-genres Coffea et Baracoffea et le genre Psilanthus sont inclus dans le genre Coffea. Cette nouvelle délimitation a conduit à un total de 124 espèces et une distribution géographique qui s’étend maintenant aux continents asiatique et australien. Cependant, les différentes grandes régions en Afrique (de part et d’autre du Grand Rift), dans les îles de l’Océan Indien et en Asie se distinguent par les espèces qu’elles abritent (endémicité quasi totale).

A Madagascar, les caféiers appartiennent à la section botanique Mascarocoffea (caféiers de Madagascar, de l’Archipel des Comores et des îles Mascareignes) telle que définie par Chevalier (1940, CRAS 210 :357-361). Ils se caractérisent surtout par leur grande diversité morphologique se rapportant :

  • au port,
  • à la taille des feuilles,
  • au type d’inflorescences,
  • à la localisation des fleurs, 
  • à la phénologie de la floraison,
  • aux caractéristiques des fruits à maturité
  • et à la durée du cycle floraison/maturité. 

diversite-morphologique-fleurs-cafeiers-mada.jpg

Diversité morphologique des fleurs de caféiers à Madagascar

 

diversite-morphologique-fruits-cafeiers-mada.jpg

Diversité morphologique des fruits de caféiers à Madagascar 

 

diversite-morphologique-jeunes-feuilles-cafeiers-mada.jpg

Diversité morphologique des jeunes feuilles de caféiers à Madagascar

 

diversite-taille-feuilles-1.jpg

La taille des feuilles

Cette diversité l’a conduit à répartir les Mascarocoffea en 8 séries botaniques selon les caractéristiques des feuilles, des fleurs et des fruits. Ces huit séries sont : Veræ, Mauritianæ, Multifloræ, Sclerophyllæ, Terminales Brachysiphon, Macrocarpæ et Garcinoïdes. A partir des caractéristiques morphologiques, biogéographiques et des résultats d’analyses de taxonomie numérique, Charrier (1978, Thèse de l’Université Paris-Sud Orsay, Paris, France) avait reclassé les Mascarocoffea en six séries. A savoir : les Multiflorae, les Verae, les Subterminales, les Garcinoides, le complexe Millotii (endémiques de Madagascar) et les Mauritianae/Humblotianae (endémiques des autres îles de l’Océan Indien).

 

jean-jacques-2.jpg

Le Dr J. J. Rakotomalala, généticien et biochimiste du FOFIFA, le Centre National de Recherche Appliquée au Développement Rural de Madagascar, est responsable de la collection de caféiers malgaches.